Le spectre de la biopolitique à l'ère de la pandémie

Publikation: Bidrag til tidsskriftTidsskriftartikelForskningpeer review

Abstract

Parmi les premières interventions philosophiques au sujet du coronavirus, les voix de Giorgio Agamben et de Jean-Luc Nancy se sont confrontées dans un vif débat qui fournit à cette étude ses sources et le champ restreint de sa réflexion. Il s’agit de montrer comment le paradigme de la biopolitique auquel Agamben fait référence pour expliquer la vraie nature de l’épidémie virale s’expose aux dangers totalisants de ce que Nancy nomme un « néo-viralisme » à peine séparable du néolibéralisme. En reconstruisant les arguments des deux côtés, l’analyse situe notamment le concept de la liberté au sein du différend entre les ces deux penseurs, issus de la même famille philosophique et parmi les plus importants de leur génération. Dès lors se verra sévèrement mise en cause l’idée même de la liberté, cette liberté au nom de laquelle se déclarent bien nombre de contestataires contre les mesures qui limitent la liberté individuelle.
Bidragets oversatte titelThe Specter of Biopolitics in the Age of Pandemics
OriginalsprogFransk
TidsskriftDiogène
Vol/bind3-4
Udgave nummer275-276
Sider (fra-til)7-19
ISSN0419-1633
DOI
StatusUdgivet - 2022

Citer dette