Questions de forme – Valéry transforme le classicisme

Sejten, A. E. (Foredragsholder)

    Aktivitet: Tale eller præsentationForedrag og mundtlige bidrag

    Beskrivelse

    Le classicisme, tel qu'il se présente à nous aujourd'hui, est à maints égards redevable au renouvellement que lui ont assuré – paradoxalement – les Modernes au début du XXe siècle. Avec Gide, avec Valéry et, un peu plus tard, avec Camus, le classicisme devient moderne, assurément moderne, délivré d'une autorité scolaire, qui lui avait certainement pesé, pour s'insérer dans de nouvelles constellations de pensée. Prédominance de la forme, l'importance accordée à la voix, l'idée d'une expression pure, autant d'indices qui témoignent d'une relecture du classicisme, relecture qui l'installe, ce « néo »-classicisme, au plus près des engagements pris, par la suite, par les jeunes écrivains et critiques se groupant autour de la revue Tel Quel (par exemple Barthes relisant Racine). Le classicisme est revisité et exploré sur un terrain proprement esthétique. Il s'agira ici de voir comment et à quel point Paul Valéry (1871-1945), grand poète français mais aussi inlassable penseur de l'art, contribue de façon décisive à la construction de cet horizon herméneutique moderne du classicisme. Notre enquête consistera donc à répertorier et à commenter quelques textes qui, forts épars dans l'œuvre fragmentée de Valéry, se rapportent au classicisme.
    Periode16 aug. 2005
    BegivenhedstitelXVIe Congrès des Romanistes Scandinaves
    BegivenhedstypeKonference
    PlaceringKøbenhavn/Roskilde, Danmark